Protéger les voies respiratoires

Face aux nuages de particules fines en milieu urbain notamment à Paris, beaucoup ont pris l'habitude de se couvrir le nez et la bouche avec un masque de protection. Cette solution, très pratique, filtre bel et bien les agents toxiques présents dans l'air. Néanmoins, son usage requiert un certain nombre de précautions. Choisir un masque de la bonne taille est particulièrement recommandé, pour éviter les infiltrations de polluants à travers l'interstice entre le masque et le visage. Puis, seuls les masques vendus en pharmacie notamment dans une pharmacie à Paris offrent des garanties de protection suffisantes. Cette barrière primaire doit être complétée par d'autres solutions très simples. Le fait d'aérer la maison, très tôt le matin ou le soir, en fait partie. Mieux vaut éviter les promenades pendant les pics de pollution. Ou si vous avez vraiment besoin de sortir, allez dans les bois, dans un jardin ou dans les espaces verts.

Protéger la peau contre la pollution urbaine

La peau est particulièrement vulnérable aux agents polluants qui flottent dans l'air. D'où l'importance d'adopter une routine de soins au quotidien, pour contrer les effets de ces substances insidieuses. D'abord, chouchoutez votre peau avec un dermo-nettoyant le matin et le soir, pour éliminer les particules qui s'y déposent. Puis, appliquez une crème protectrice, dont l'une des fonctions est de renforcer la couche protectrice de la peau contre les dépôts d'agents polluants.

Ce soin hydratant apaise aussi les irritations et les gênes causées par la pollution. Avant de sortir, un petit coup de spray protecteur vendu en pharmacie pourrait faire la différence. La protection de la peau requiert aussi une alimentation saine et riche en antioxydants, comme la vitamine C et la vitamine E. Pensez donc à augmenter votre consommation de citron, poivron, d'huile de germe de blé, d'huile d'olive et de persil pendant les périodes de pollution.

Et les cheveux dans tout ça ?

Les cheveux subissent aussi les actions nocives des particules fines dans l'air. Ainsi, pour les protéger, le principe est le même que pour la peau. Les deux mots d'ordre sont : nettoyer et renforcer. Avant de sortir, appliquez un masque protecteur sur vos cheveux, pour limiter les dépôts de polluants. Le soir, brossez-les soigneusement avec une brosse à mailles fines anti-électricité statique. Une alimentation riche en acides gras essentiels (avocat, sardine, etc.) et en vitamine E aide aussi à conserver la vivacité et la souplesse des cheveux.